ABCRégimes
A B C D G L M P R S T W
ACTUALITES
kg
kg
cm
Femme Homme

Régime hyperprotéiné                        

 

                                      

Les régimes hyperproteinés:

 

A la veille des vacances , les régimes font traditionnellement la une des magazines. Cette année, la mode est aux régimes protéinés. Les rayons des magasins spécialisés en diététique se remplissent de substituts de repas et de sachets de poudre protéinée. Nous avons rencontré le Pr. Jean-Paul Thissen, responsable de la clinique de nutrition aux Cliniques universitaires Saint-Luc pour en savoir plus sur ce type de régime.

Quels sont les grands principes des régimes protéinés ?

Ce sont tout d'abord des régimes hyperprotéinés sévèrement hypocaloriques. Ils apportent de 400 à 800 kilocalories par jour, alors que la consommation moyenne par jour est de 2000 kcal pour une femme et 2500 kcal pour un homme. C'est ce déficit en calories qui entraîne la perte de poids.

Dans une alimentation équilibrée, nous consommons 50 % de glucides, 35 à 40 % de lipides et 10 à 15 % de protéines; la contribution des protéines à notre apport calorique est donc faible. Dans les régimes protéinés, les protéines sont la source majeure d'apport calorique. On parle alors de régimes "hyper-protéinés".

Pourquoi recommandent-ils de consommer beaucoup de protéines ?

Ces régimes sont riches en protéines car consommer beaucoup de protéines limite la perte de masse maigre (masse musculaire, masse osseuse.), mais celle-ci n'est jamais nulle ! On peut les diviser en deux groupes: les substituts de repas et diètes protéinées.

Les substituts de repas contiennent en général une quantité non négligeable de glucides et une quantité adéquate de micro-nutriments (minéraux, oligo-éléments, vitamines). Ils présentent donc peu de risques et peuvent être consommés sans autres apports. La surveillance médicale ne doit pas être aussi stricte qu'avec les diètes protéinées. Cependant, la perte de poids n'est pas forcément moindre.

Les diètes protéinées ne contiennent qu'une faible quantité de glucides. L'apport protéique est souvent plus élevé que celui des substituts de repas, mais les micro-nutriments y sont présents en quantités insuffisantes. Ce régime requiert donc une surveillance médicale car il y a des risques de carences et d'effets secondaires.

Quels sont les risques et les effets secondaires liés à ces régimes ?

Vertiges, maux de tête, crampe, fatigue, constipation, frilosité, perte de masse maigre et osseuse,. Les effets secondaires sont les mêmes pour les deux régimes mais ils sont plus marqués avec les diètes protéinées.

Il ne faut pas utiliser ces régimes à mauvais escient. Le risque le plus important est que des personnes qui n'ont pas besoin de ce type de produits y aient recours. Il est inutile de faire un régime protéiné pour perdre un ou deux kilos avant la plage.

Après ce régime, le problème de fond ne sera pas réglé. Le risque de reprendre le poids perdu est important car ces produits n'éduquent pas à une meilleure hygiène alimentaire, le comportement alimentaire ne change pas.

Enfin, l'aspect financier n'est pas à négliger. Les produits protéinés sont souvent chers.

A qui s'adressent ces régimes ?

Ce type de régime s'adresse avant tout aux personnes réellement obèses et surtout aux obèses porteurs d'une pathologie médicale susceptible d'être améliorée par la perte de poids (après échec des régimes hypocaloriques classiques).
Prenons l'exemple d'un patient souffrant de diabète sucré: si une perte de 10 kilos permet de retarder le passage à la prise d'insuline, nous lui conseillons de faire un régime protéiné. Il en va de même pour un patient qui doit maigrir rapidement pour subir une opération.

Ces régimes sont déconseillés aux personnes qui ont un BMI inférieur à 30. Le BMI (indice de masse corporelle) d'un individu correspond à son poids (exprimé en kilogrammes) divisé par sa taille (exprimée en mètres) au carré. Un BMI normal est entre 20 et 25. On parle d'excès de poids lorsque le BMI est compris entre 25 et 29,9; au-delà, on parle d'obésité .

Ces régimes sont-ils plus ou moins efficaces que les autres ?

A court terme, si le régime est bien respecté, la perte de poids est importante: de l'ordre de 1,5 à 2 kg par semaine. A long terme, ces régimes ne sont pas meilleurs que les régimes classiques, mais ils exposent à plus d'effets secondaires et à un plus grand coût. Ils ne sont pas tenables à long terme.

Je conseille souvent à mes patients de pratiquer le "Partial Meal Replacement", c'est-à-dire prendre un substitut de repas par jour et garder deux repas à base aliments. Cette méthode à deux avantages: d'une part, prendre un substitut par jour présente peu de risques pour la santé; d'autre part, avec deux repas par jour, les patients ont la possibilité d'apprendre à modifier leur comportement alimentaire. Enfin, la charge financière reste acceptable.

Le régime Atkins qui préconise la suppression des glucides est parfois comparé aux régimes protéinés.

Il n'est pas comparable avec les substituts de repas et les diètes protéinées. Le régime Atkins n'est pas un régime sévèrement hypocalorique. On mange à volonté mais très peu de glucides (moins de 10 grammes par jour) et beaucoup de graisses. On peut manger du lard, mais pas de pommes de terre; du beurre, mais pas de pain. Malgré l'autorisation de manger à volonté protéines et graisses, on maigrit car, en pratique, on mange moins. L'apport moyen en kilocalories lors d'un régime Atkins est estimé à 1500 kcal.

La perte de poids n'est pas plus importante qu'avec un régime hypocalorique classique. Il est moins mauvais pour la santé que ce qu'on pensait auparavant, cependant, c'est un régime très carencé. Pas de fruits, ni de légumes, très peu de fibres et de micro-nutriments.

Tenir à long terme et réussir sa stabilisation sont tout aussi difficiles..

Un problème chronique ne peut pas être résolu par un traitement aigu. Il est souvent très difficile de tenir à long terme. Les seuls régimes qui fonctionnent à long terme sont les régimes de type "Weight Watchers". Ce ne sont pas des régimes infantilisants, il y a peu d'interdits et ils encouragent l'autogestion, l'autonomie et la liberté de choix. Si on décide de manger une barre de chocolat, il faudra évidemment faire attention au prochain repas. Enfin, il n'y a pas d'effets secondaires et ils sont moins chers.

Quels sont les points essentiels à retenir ?

Il faut bien insister sur le fait que les régimes protéinés doivent se faire sous supervision médicale et s'adressent aux personnes qui ont un excès de poids important avec des complications et pour qui une perte de poids rapide est indispensable. Il faut souligner aussi que c'est une duperie de penser que ce type de régime va régler le problème de fond; il ne corrigera pas le comportement alimentaire.

Il peut aussi aider celles qui ont besoin d’un “petit coup de pouce” pour amorcer leur perte de poids. Les éléments nutritifs essentiels sont couverts malgré des apports caloriques très bas (environ 500 Kcal).


Les repas sont composés surtout d’aliments riches en Protéines ou de mélange industriel à base de poudre de Protéines, de Vitamines, et de Minéraux.
 Les avantages suivants:
- Les résultats sont immédiats et incroyables !!! L'efficacité est évidente vu le faible apport calorique.
- Une perte graisseuse, avec protection de la masse musculaire.
- Absence de faim donc fin aux grignotages.
- Sensation de bien-être optimal.
- Simplicité d’utilisation.

Les étapes à suivre pour un régime hyperprotéiné

Pour mener à bien ce régime créé aux Etats-Unis, et où il a été utilisé pour la première fois dans les années 60, plusieurs étapes doivent être suivies scrupuleusement. La première phase consiste en la diète protéinée pure. Elle dure trois jours durant lesquels il faut consommer quatre à cinq sachets par jour. Une fois la cétose déclenchée, la personne se sent mieux puisqu'elle n'a plus faim et le début du régime s'annonce comme une réussite.

Pendant la seconde phase, est autorisé la réintroduction progressive de sucres lents dans l'alimentation. Ainsi, vous pouvez prendre des pâtes, du riz et des pommes de terre. Les sachets sont aussi réduits progressivement pour être substitués par des aliments apportant naturellement de la protéine tels que le poisson ou la volaille.

Lors de la troisième phase, la personne réapprend à manger normalement et équilibré. Cette phase de stabilisation est très importante puisque si elle n'est pas bien suivie, tous vos efforts effectués précédemment risquent d'être réduits à néant, voire pire, par le risque de reprendre plus que le poids initial.

La dernière phase est l'acquisition d'une habitude alimentaire saine et durable afin de faire face au rythme de vie quotidien. Mais le régime hyperprotéiné doit se faire sous un contrôle médical régulier. De plus, il est prohibé pour les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou présentant une carence en potassium. Et comme toute cure d'amincissement a ses points faibles, sachez que celle-ci n'est pas pour vous si vous aimez particulièrement les sucreries ou si vous aimez boire de l'alcool. Les personnes qui ont un rythme de vie mouvementé feraient aussi mieux de s'abstenir puisque pour réussir ce régime, il faut prendre ses repas à des heures régulières. Celles qui ont une vie sociale débordante, qui aiment faire la fête et qui y sont souvent invitées en seront frustrées, à moins de se munir en permanence de leurs sachets.

Les résultats du régime hyperprotéiné sont spectaculaires en permettant une perte de poids de 2 à 3 kg au bout des cinq premiers jours et dans les 12 kg à terme, tout en conservant la masse musculaire. Ce type de régime est très en vogue aux Etats-Unis et le fait que de nombreuses stars du show-biz aient pratiqué ce régime a contribué énormément à sa publicité.

Se décider à suivre un régime hyperprotéiné implique engagement et discipline. Il faut se résoudre à bannir les petits plaisirs du palais tels que les confiseries et les pâtisseries. Il en est de même pour les féculents comme les pâtes, le riz, la pomme de terre ainsi que les fritures et les boissons alcoolisées. Pour que le régime soit une réussite, il est impératif de suivre scrupuleusement chaque étape préconisée par votre médecin.

Le principe est qu'une consommation importante de protéines réduit l'assimilation en calories. Les protéines ne peuvent être stockées par l'organisme, alors qu'en revanche, les glucides et surtout les lipides sont stockés facilement. L'assimilation des protéines entraîne une grande dépense en énergie. Au repos, 25% des calories absorbées sont déjà brûlées par l'organisme lors de la digestion des protides alors qu'il n'en faut que 3% pour les lipides. Ainsi, ce type de régime permet une élimination rapide des graisses sans réduire la masse musculaire.

Les régimes hyperproteinés:

L'alimentation du patient est constituée principalement de nourriture riche en protéines comme les fruits de mer, la viande et les oeufs. Des sachets qui sont des préparations à base de protéines sont aussi utilisés. Conçus spécialement à cet effet, ils peuvent être trouvés facilement dans le commerce. En plus, il est conseillé de consommer des légumes qui ont un taux élevé en fibres, en minéraux et en oligo-éléments et faible en glucides pour faciliter le transit intestinal. Parmi ces légumes figurent: les haricots verts, les aubergines, les champignons ou encore les asperges qui sont les plus recommandés. La durée maximale d'un régime hyperprotéiné, en utilisant les sachets, est de quatre semaines durant lesquelles un suivi médical régulier est exigé.

La prescription de substituts de repas peut être nécessaire afin d'éviter les carences dues à la malnutrition. Le principal avantage de ce régime est que la personne n'est pas tenaillée en permanence par la faim puisque la protéine rassasie bien. Ainsi, la tentation pour le grignotage est fortement réduite. Des recherches ont aussi pu démontrer que suite à la suppression du sucre dans l'apport alimentaire, l'organisme finit par puiser dans les réserves de graisse. Cette réaction est un catalyseur pour la production des corps cétoniques par le corps, des substances coupe-faim interviennent pour faciliter le suivi du régime.

 

 


maenhout - 04/11/2012 11:53  
dois perdre 15 kilo
krzcuik - 18/09/2012 21:36  
je voudrai suivre un regime hyperproteine et maigrir de20 kg

A lire avant de laisser un message !


Respectez vos interlocuteurs
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect.

Adresse email et IP
Pour des raisons de sécurité vos adresses email et IP sont enregistrées. Elles ne seront jamais affichée sur ce site mais pourront servir à identifier les auteurs de commentaires abusifs.